Trafic régional et long-courrier vers l’Asie en progression, recul sur la métropole

L’aéroport de La Réunion Roland Garros a accueilli 731 199 passagers au cours des quatre premiers mois de 2019, chiffre en recul de 2,9% par rapport à l’année précédente. La baisse de l’activité amorcée fin 2018 sur l’axe métropole-Réunion s’est confirmée en ce début d’année (-4,5%). Elle concerne aussi bien les lignes entre les aéroports parisiens et Roland Garros que la ligne Réunion-Marseille, alors que XL Airways a suspendu la desserte de notre île en février. Le recul sur les quatre premiers mois est également alimenté par la baisse du nombre de passagers en transit (-45,3%), en raison de la réduction des activités de Corsair dans l’océan Indien. Le trafic régional s’inscrit en revanche en hausse (+1,3%), avec des évolutions contrastées. Le nombre de passagers recule sur Maurice (-2,4%) et les Comores (-6,5%) mais progresse sur les autres lignes : +4,1% sur les Seychelles, +8,4% sur Mayotte, +5,7% sur Madagascar et +16,6% sur l’Afrique du Sud. L’activité sur le long-courrier international vers l’Asie reste très dynamique en ce début d’année, enregistrant une progression globale de 8,2%. La hausse s’établit à +1,5% sur la Thaïlande, +10% sur la Chine et +28,1% sur l'Inde. Dans le secteur du fret, les tonnages sont en baisse de 1,9% (8 905 tonnes). Les importations diminuent de 1% alors que les expéditions reculent de 4,6% par rapport à la même période de 2018, qui avait vu des opérations cargo exceptionnelles.

Plus d'infos